enfance-dessins-et-personnalites.ch

Rechercher

Aller au contenu

Evelyne

Analyse > Dessin

Le dessin d'Evelyne - 4 ans


Le tempérament:

Les constances physiologiques
sont des tendances profondes que l'enfant possède déjà à la naissance (Tempérament)

Il est intéressant de constater des différences de pression dans ce dessin. Par exemple, nous pouvons comparer la fumée qui va de gauche à droite, en haut de la feuille avec d'autres traits du dessin. (Ces différences sont moins accentuées par le feutre qu'elles ne le seraient avec un crayon. )
Le trait de la fumée est très appliqué, ce qui augmente la pression et la nourriture que l'on reconnaît à l'épaisseur plus grande et à la couleur plus foncée. Par contre, si vous observez les petits dessins à gauche de la maison - qui sont un essai d'écriture - les traits sont plus vifs, plus spontanés (énergie nerveuse). Ils sont plus légers et moins nourris (énergie physique moyenne).

Une copie du dessin a été pliée afin de bien cerner le symbolisme de l'espace et comprendre le vécu affectif


Le vécu affectif


Avec le vécu affectif, nous découvrons comment Evelyne se perçoit et s'affirme dans son environnement et cela, à l'aide de ses outils tempéramentaux étudiés ci-dessus. Le vécu affectif est influencé par le milieu dans lequel évolue l'enfant. Il peut se transformer et mûrir toute la vie.

Ces traits sont rapides et encore impulsifs, parfois vifs; ils sont aussi irréguliers. Evelyne est petite, 4 ans et il est difficile de savoir dans quelle proportion l'irrégularité du trait tient de la maladresse ou de sa sensibilité émotive. Elle est à l'âge où il est plus aisé de faire des formes arrondies, mais elle dessine déjà des angles.
Ils sont le signe d'une énergie nerveuse, soit d'un tempérament émotif. Les conséquences en seront une réaction plus vive aux
stimulations extérieures, ce qui la rendra plus impressionnable.

L'irrégularité des traits étant également de la maladresse, il est là aussi délicat de savoir si Evelyne possède une maîtrise suffisante de cette sensibilité émotive.

- La maison et le bonhomme d'Evelyne se trouvent au centre de la feuille. La maison se trouve en position centre gauche, exprimant des désirs à la fois d'indépendance et de protection. Le bonhomme se trouve en position centre droite traduisant un besoin de s'appuyer sur l'autorité, avec une recherche d'adaptation à son milieu.

- La maison et le bonhomme sont de dimension
H 3/4, signe d'une bonne adaptation à son milieu familial. (dimension)

- Les capacités de fermeté dans les traits souvent arrondis, mais à tendance anguleuse du dessin d'Evelyne nous indiquent un contact tendre, mais pouvant affirmer une résistance tenace, si nécessaire (forme).

- La fumée qui représente l'équilibre émotionnel (v. dessin d'Emma) sort de la cheminée, contre
la droite et fait le tour de la feuille, comme une barrière de protection autour de sa maison et de son bonhomme.

- La porte, lieu de passage et de contact avec autrui est
très petite. Elle exprime un petit désir de socialisation. Les fenêtres qui permettent un contact moins direct sont, par contre, nombreuses.

A l'époque de la réalisation du dessin, elle n'assume plus très bien ses rendez-vous avec les petits amis du jardin d'enfants. Si les autres enfants l'intéressent, ils l'impressionnent aussi et elle cherche à s'en protéger. Elle réagit égoïstement et repousse les avances des copains. Cette réaction surprend, dans un premier temps, car c'est une enfant gentille et affectueuse. Finalement, elle privilégiera une relation plus valorisée, avec une fillette.

Dans le dessin du bonhomme, les jambes - qui permettent d'aller vers autrui - sont
très petites. Elles se trouvent en bas de la feuille, dans la zone des capacités de réalisation. Durant cette période d'opposition "tenace", Evelyne a peu participé aux activités du jardin d'enfants.

Evelyne a besoin d'indépendance, mais aussi de protection. Elle est bien adaptée à son milieu familial; elle respecte et s'appuie sur l'autorité paternelle, avec ses règles et ses structures.

1. Dans la pression, nous découvrons qu'Evelyne possède un dynamisme physique moyen, mais bien utilisé grâce à ses capacités d'application.

2. Dans la vitesse et le rythme, nous entrevoyons une sensibilité émotive (irrégularités dans le rythme) source d'élan, d'enthousiasme et de vivacité.

3. Dans la forme, cette énergie nerveuse (émotive), favorable à l'activité, est confirmée par la fermeté de certains traits (anguleux)

Evelyne est-elle très impressionnable ou maîtrise-t-elle cette émotivité au service de son dynamisme?
Le vécu affectif nous en dira plus.


L'intelligence

La qualité:

Evelyne procède avec méthode et clarté pour exprimer ses idées. Il est possible de traduire facilement ce qu'elle ressent en examinant son dessin. Elle s'est appliquée avec
soin, contrôlant sa vivacité pour bien dessiner. Elle est encore petite pour avoir des traits
structurés, mais
la tendance de non-structuration (déséquilibre) se trouve, par contre, dans l'équilibre du dessin. En effet, la porte gêne par sa petitesse et exprime bien son mal-être. Les autres fausses proportions sont encore de son âge. Mais, nous pouvons constater qu'elle est bien adaptée à son milieu familiale H3/4. Elle s'y affirme bien "individuellement" et elle se montre capable de s'appliquer avec une bonne concentration. Une moins bonne structure serait le signe de perturbations, pouvant générer de l'instabilité et des troubles de la concentration.

Le niveau:

A cet âge-là, l'enfant dessine ce qu'il connaît
(réalisme intellectuel)
Evelyne a dessiné la tête, les jambes, les bras, le tronc, les jambes et les bras attachés au tronc, les yeux, le nez, la bouche, les cheveux, ces derniers au bon endroit, les oreilles,les doigts. Ces douze parties du dessin de son bonhomme sont estimées à douze points.
Selon l
e test du bonhomme, son QI est bon.

  • Une maison d'Evelyne, réalisée quelques semaines avant le dessins ci-dessus.

La porte est encore inexistante et la fillette s'est dessinée dans la maison, dans la fenêtre du milieu.
La fumée part d'abord
à gauche, exprimant déjà tout sa tension interne et un repli sur elle-même, encore plus important.

Nous pouvons constater une évolution certaine et encourageante entre ces deux dessins.

Accueil | Vécu affectif | Tempérament | Intelligence | Analyse | Contact | Bibliographie | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu